}

Nous sommes le:


Vos Messages..


Association à but non lucratif régie par la loi 1901.
Nous mettons tout en oeuvre pour vous satisfaire. Si c'est le cas, merci de nous laisser un message.

Laissez votre message


Nos Activités...

Nos prochaines CONFERENCES

Surveillez les dates de nos conférences en cliquant sur le bouton [Dates à suivre].
------------------------------
Surveillez également les dates de nos ateliers de Radiesthésie qui sont donnés gratuitement par :
Didier Massin.

------------------------------
Le mot du Président

C'est avec plaisir et honneur que je continue l'oeuvre engagée par notre ami Daniel...en pensant chaque jour à tout ce qu'il nous a donné... Tu resteras à jamais gravé dans nos coeurs...
C'est particulièrement à l'occasion de notre fête annuelle :
Journée du mieux vivre
que nous pensons affectueusement à toi.
------------------------------

(Passez la souris sur le texte pour stopper le défilement...)

 Dates à Suivre 


Statistiques...


Recommandation

Ce site vous a plu et vous aimeriez en faire profiter vos amis et connaissances ?

Cliquez sur le bouton !

 Recommandez-nous 

Indications particulières de thérapeutique appliquée par le Révérend Père Bourdoux, missionnaire Bénédictain.

Sclérose en plaque : Prendre dans la matinée et dans un demi verre d'eau 4 gouttes des Poconéols N° 1-2-66, en une seule fois vers 10 heures et sucer aussitôt après cette prise 3 dragées de Maravilha jaune. Faire de même vers 18 heures.

Tuberculose généralisée : Tous les jours vers 15 heures et pendant un mois, croquer 5 ou 6 dragées de Maravilha jaune à la fois et un instant après, boire un demi verre d'eau poconéolée avec :

6 ou 8 gouttes Poco N° 9.
6 ou 8 gouttes Poco N° 10. 

Paralysie - Hémiplégie : Tous les jours en une seule prise, prendre à 10 heures, 8 gouttes des poconéols N° 1-2-6, dans un demi verre d'eau. Au cours des repas, prendre sans croquer ni sucer, 2 dragées Ex-Ail formule allopathique ou 15 gouttes Allium Sativum en T.M dans un peu d'eau.

Eczéma : Vers 10 heures tous les jours, prendre dans un peu d'eau 6 ou 7 gouttes de Poconéol N° 3 et 24.

Angine : 1°) Mettre sur la langue 7 ou 8 gouttes de Poconéol N° 25. Conserver en bouche ou mettre sur un sucre. : 2°) En gargarisme : 3 fois par jour dans un verre d'eau bouillie chaude 8 à 10 gouttes de Poconéol N° 25.

OBSERVATIONS DU PRATICIEN

Je m'excuse mais, après plus de 20 ans de pratique médicale, je considère que l'on ne doit jamais traiter une maladie, une affection quelconque en égard à ses manifestations, mais toujours en égard à sa ou ses causes. Si en cas d'incendie on fait appel aux chevaliers du feu, il importe bien sur que certains s'acharnent sur le foyer d'incendie, mais il faut également que le responsable de l'équipe découvre la cause de cet incendie, sans quoi...

Un instant après leur retour à la caserne, on pourrait à nouveau faire appel à leur concours - un nouveau court-circuit produisant derechef l'incendie

Dans le domaine de la santé, il en est de même. Il faut donc dépister la cause pour supprimer efficacement les manifestations.

Voici un aperçu de ma méthode. Prenons par exemple le cas d'une colibacillose à traiter d'une façon rationnelle par les Poconéols.

Thérapeutique de fonds
Thérapeutique propre à chaque cas particulier
Régénératrice
Dépurative
Reconstituant
1-7-28-50
11-44-5 Femme ménopausée.
54 Femme encore réglée.

2-69
67
MR ou MJ

Par détection pendulaire les Poconéols qui se manifestent bénéfiques dans le cas de colibacillose seront les suivants :

Les N° 1-7-28-11-44-50-54 ou les N° 5-2-69-67 avec Maravilha R ou J.

Par expérience, je considère que les N° 1-7-50 sont à prescrire à tous les malades comme médicaments de base. Ce sont des draineurs extraordinaires d'une efficacité constante.

Les N° 2-69 sont des régénérateurs.

Le N° 67 agit sur l'intestin à titre dépuratif pour réaliser un drainage général. Maravilha rose ou jaune seront de puissants reconstituants. Le N° 1 contribue au nettoyage profond, au décrassage, au ramonage de la machine humaine. 
Le N° 7 remise en état des filtres (foie et reins) qui ont laissé passer dans l'économie des toxines et toxiques entrainés par le sang et la lymphe dans tout l'organisme humain.
Le N° 28 assure le bon fonctionnement de l'estomac soumis à ma prescription qui représente une médication du type poly-draineur.
Le N° 11+ le N° 44 associés sont d'une efficacité remarquable dans les cas de colibacillose.
Le N° 50 organes génitaux.
Le N° 5 à associer au N° 50 pour toutes les femmes encore réglées ou les jeunes filles avant la puberté.
Le N° 2 Etat général.
Le N° 69 tonique - Sédatif du système nerveux, précieux chez les malades ateint de colibacillose qui sont toujours hyper nerveux, asthéniques, voire même dans un état voisin de la neurasthénie. La colibacillose intestinale et rénale étant particulièrement douloureuse et fréquemment accompagnée de cystique.
Les N° 11-44-5 ou N° 54 "vert" sont des médicaments spécifiquement désignés pour l'affection à traiter. Au point de vue pratique, tous les numéros prescrits sont à prendre mélangés à raison de 4 gouttes par jour dans un flacon de 125cc d'eau. Cette préparation se prend par gorgées, 7 ou 8 fois dans la matinée et autant l'aprés-midi. Seul le N° 28 doit être pris au repas à raison de 2 ou 3 gouttes par repas. Depuis que j'exerce, je déclare avoir obtenu des résultats extraordinaires en opérant ainsi. J'ai eu fréquemment l'occasion de traiter des malades qui avaient été soumis à la médication classique sans résultats et auxquels on avait en fin de compte proposé une intervention chirugicale (décortiqué les reins par exemple) qui s'y étant refusé, ont obtenu une guérison radicale grâce aux Poconéols. Il est des femmes à qui ont avait déclaré qu'il ne fallait pas espérer de maternité et qui ont eu sans difficultés 2 ou 3 enfants et ce sans n'avoir jamais plus manifesté la moindre misère du coté reins ou intestins. Fréquemment des malades se plaignent de faire de la température oscillant entre 37 et 39° malgré tous les traitements dirigés, la température ne se modifie pas. Si on fait appel aux antibiotiques, elle s'exagère au contraire et le malade se trouve dans un état pire qu'avant son traitement. Par expérience je dis : Attention colibacillose et si j'applique ma méthode les résultats ne tarderont pas à se faire attendre et je dis : cure radicale ! Je m'excuse de ce long... trop long exposé, mais je pense qu'il peut vous intéresser. En tous cas, il est un fait, c'est que cette communication est le fruit d'une expérience de plus de 20 ans !

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS CONCERNANT LES POCONEOLS.

Le N° 1 : 98 fois sur 100, constitue le médicament du terrain et il fait merveille dans des cas désespérés. Il s'associe sans difficultés à toute la gamme des "Poconéols"... La raison est que même s'il ne s'agit pas toujours de syphilis ou de séquelles de syphilis, il est fréquemment question de "spirochétose".
Le N° 2 : Tonique général - Asthénie générale et psychique qui appelle souvent à sa suite le N° 69.
Les N° 3 et 4 : Excellents dans le cas de Néo.
Le N° 5 :Troubles circulatoires : Femme puberté N° 50 + 54 + 5
Ménopause N° 50 + 5 ou N° 50+51+14+15
Homme état congestif N° 50 + 5
Prostate N° 50 + 3 +35
Le N° 6 : Insuffisances glandulaires - Obésité - Adiposité Les N° 6 + 55 + 50 + 5
Le N° 7 : Draineur hépato-rénal puissant. A sa place dans toutes les prescriptions.
Le N° 8 : Affections rhumatismales. M'a toujours donné d'excellents résultats. Il s'associe avantageusement avec le N° 19 dans les manifestations ou séquelles de blénorragies. Les N° 8+10+13+19+1 donne des résultats excellents dans des manifestations non seulement d'ostéite mais dans des histoires de tumeurs blanches de genoux. 35 gouttes de chaque avec cataplasme. Complète AT N° 16.
Le N° 9 : Affections respiratoires - Brochites - Bronchorrées N° 9 + 16.
Le N° 10 : Lymphatisme - Adénite - Décalcification ou mieux déménarilisation car je ne crois pas à la décalcification. Le calcium ne manque jamais seul à l'organisme. C'est l'ensemble des sels biochimiques qui est désiquilibré : Les N° 1 + 10 + 13 et parfois le N° 19.
Le N° 11 : Diarrhée - Tuberculose intestinal oui, mais surtout colibacillose, en association avec le N° 14.
Le N° 12 : Gastrite ulcère du duodénum - Ulcères gastriques Les N° 12 + 4.
Le N° 13 : Observation donnée par le N° 10.
Le N° 14 : N'en ai pas fait usage dans le traitement.
Le N° 15 : Je suivrai vos conseils.
Le N° 16 : Brochite - Bronchorrée - Grippe, Les N° 9 + 16.
Le N° 17 : Dyspepsie nerveuse - Flatulences.
Le N° 18 : Entérite entérocolite, même mucomembraneuse à condition d'associer le N° 18 au 1-7-28.
Le N° 19 : Cystite utérite Les N° 1 + 19 Oui mais ne pas omettre de nettoyer les filtres (foie et reins) comme un nettoyage de carburateur et son filtre à essence et toujours lui associer le N° 50 pour agir sur l'arbre urinaire et le service d'eau en général.
Le N° 20 : Coqueluche - Dyspepsie. Les N° 9 - 16 - 20. La coqueluche précède, accompagne en général une bronchite. Excellent dans le traitement de toux coqueluchoïde persitante.
Le N° 21 : Les N° 21 - 5 - 58 angor pectoris... Je veux bien quelquefois, mais attention... Il est beaucoup de malades classés dans les cardiaques qui en fait ne que des malades atteint d'aérophagie. Je pense que Les N° 21 - 5 - 58 en compresses chaudes ou en extoplasmes peuvent avoir valeur du fait qu'ils atténuent les spasmes et servent de décontractant. Quant à moi, je prescris dans ce cas 2 ou 3 comprimés d(Homéogène (20) à ce genre de malade de pratiquer la respiration et l'expiration rythmée.
Le N° 22 : Paludisme Les N° 1 + 7 + 11 + 22 + 44
Le N° 23 : Albumine. Oui mais avec le N° 50 et souvent le N° 79.
Le N° 24 : Diabète. Efficacité rapide avec les N° 1+ 5 + 50 + 24 + 2 + 69 + 67.
Le N° 25 : Angines amydalites. Les N° 1 + 25. Gouttes et gargarisme.
Le N° 26 : Artériosclérose. Oui mais avec les N° 1 + 7 + 28 + 50 + 5 + 26 à raison de 4 gouttes de chaque par jour avec 2 gouttes des N° 15 + 21. Le tout à prendre par petites gorgées entre les2 repas dans 125cc d'eau ordinaire.
Le N° 27 :Duspepsie nerveuse - Hyperclorydrie - Hyperacidité.
Le N° 28 : Anoréxie - Trobles de l'assimilation.
Le N° 31 : Encéphalite - Tumeurs cérébrales. Les N° 31 + 2 + 3 ou N° 4 ou N° 104-140. J'ai prolongé de deux ans la vie d'un homme atteint de tumeur après un coup sur la tête.
Le N° 32 : Epilepsie - Affection épilepsiforme. Les N° 1 + 7. 28-50. (5-32-2-69-67)
Le N° 34 : Leucorrhée. Usage externe : En injection avec mon mélange complexe AT 14 et les N° 1 + 50 + 54 + 34 + 5 dans 15 gouttes. Usage interne : Les N° 50 + 54 + 34 à raison de 4 gouttes par jour.
Le N° 35 : Prostatique. Les N° 1-27-28-50-5-35. Exellente formule.
Le N° 37 : Gastro-entérite. Trés bon nrésultats.
Le N° 43 : Dépression nerveuse. a) dépression simple : N° 2-69-43 b) compliquée de syndromes neurasthéniques : N° 2-69-43-73 avec bien entendu Poco de fond.
Le N° 44 : Pneumonie. Oui mais comme pneumonie est souvent associée à la bronchite ou bronchite grippale, prescrire les N° 9 + 16 + 48.
Le N° 50 : Organes génitaux.
Le N° 51 : Phlébite. Oui mais prescrire obligatoirement les N° 50 + 51 + 5 par voie bucale et également en compresse (ou de la pommade mais appliquée par effleurement).
Le N° 53 : Pleurite - Pleurésie. Les N° 9 + 16 + 53 mais Poco de fond. Le N° 7 est particulièrement indiqué pour le décrassage des filtres (foie et reins).
Le N° 54 : Aménorrhée - Dysménorrhée. Les N° 50 + 54 + 5.
Le N° 55 : Scrophule - Affections glandulaires en général - Obésité. Les N° 6-55.
Le N° 56 : Rétention d'urine- Anurie - Urémie - Prostatique. Les N° 50 + 56 + 57.
Le N° 57 : Lithiase biliaire et rénale. Les N° 1-6-7 + 28-50-57.
Le N° 58 : Sédatif cardiaque - Palpitations.
Le N° 59 : Excitant - Tonique du Coeur. Les N° 2 + 59.
Le N° 61 : Dysenterie.
Le N° 63 : Incontinence d'urine des vieillards - Enurésie des enfants adultes.
Le N° 69 : Tonique - Efficace du système nerveux.
Le N° 71 : Hémorroïdes. Les N° 5-71-67 par voie buccale, bains de siège.
Le N° 73 : Déséquilibre nerveux. Les N° 1-7-28-50-54-2-69-43-73-67 ou homme Les N° 5-2-69-73-67. Le N° 43 convient quelquefois aux hommes nés de mère hystérique ou ayant eu des manifestations hystériformes.
Le N° 74 : Accouchements - Fièvre puerpérale. Attention, n'allez pas rire. J'ai prescrit ce numéro il y a 15 ou 18 ans à un abbé - Sympathique chanoine de mes amis par surcroît - vous imaginez ma réaction en face d'une telle indication. J'y ai regardé à deux fois... et en suis à demander à ce malade si sa maman s'était bien portée pendant sa grossesse. "Oui mais je sais qu'elle a fait à ma naissance de la fièvre puerpérale". Il s'agissait donc de certaines imprégnations de cette affeection qui de fait expliquait la cause des misères de ce bon chanoine : un eczéma !
Le N° 75 : Tonique du système nerveux central et périphérique.
Le N° 76 : Furonculose. Les N° 1-+7-28-50-54-76-2-69-67 H5 76-2-69-67
Le N° 77 : Yeux - Gouttes, collyre ou compresses.
Le N° 79 : Néphrite - Néphrose. Les N° 1+7 - 28-50-5-79-11-44-2-69-67.
Le N° 81 : Hématuries.
Le N° 82 : Vermifuges :
Doses : Enfant de moins d'un an : 5 gouttes
De 1 à 5 ans : 10 gouttes
De 5 à 10 ans : 15 gouttes
De 10 à 15 ans : 20 gouttes
Plus grand que 15 ans : 20 à 40 gouttes Que l'on met dans un peu d'eau, de vin ou de lait et que l'on prend le matin soit le soir avant de se coucher. Prendre la dose indiquée 3 ou 4 jours de suite.
Pour les oxyures, il est utile de prendre un lavement avec de l'eau tiède (37°), dans laquelle on fait bouillir un instant 10 gr de suie.
Le vermifuge Poconéol ne présente aucun danger.
Certains des remèdes homéopathiques poconéol n’existent plus. Ils ont été supprimés par le laboratoire Fabre.